Baisse d'impôt 2015, qui va en profiter ?

Grâce aux mesures inscrites dans la loi de finances pour 2015, notamment la suppression du taux à 5,5 % et le renforcement du mécanisme de la décote, l'impôt sur le revenu va baisser cette année pour 6 millions de foyers fiscaux aux revenus moyens ou modestes. Etes-vous concerné ?

Baisse d'impôt, comment réduire vos tiers ou mensualités ?

Les millions de contribuables qui vont profiter d'une baisse d'impôt en 2015 peuvent dès à présent l'anticiper en réduisant dès maintenant leurs tiers provisionnels ou leurs mensualités. Ils retrouveront ainsi un peu de souplesse dans leur budget. Explications et marche à suivre.

Barème de l'impôt, la tranche à 5,5 % est supprimée

Le barème progressif de l'impôt sur le revenu est simplifié avec la suppression de la tranche d'imposition à 5,5 %. Par ailleurs, certains seuils et limites généralement indexés comme le barème sont réhaussés de 0,5 %. Les pouvoirs publics entendent ainsi faire baisser les impôts de 6 millions de contribuables cette année.

Calcul de l'impôt, la décote est renforcée

Les contribuables faiblement imposés vont bénéficier d'une décote sensiblement revalorisée et renforcée cette année.  Ses modalités de calcul sont aussi modifiées dans un sens plus favorable aux contribuables. Surtout, pour la première fois, une décote spécifique est créée pour les couples soumis à imposition commune.

Frais réels, le barème kilométrique est publié

Les barèmes officiels d'évaluation des frais kilométriques, utilisables par les salariés qui optent pour la déduction de leurs frais réels, sont revalorisés à hauteur de l'inflation cette année. En revanche, le barème spécial "carburant" est en baisse par rapport à celui de l'an passé.

Retraites, hausse de la CSG pour 460 000 pensionnés

Les conditions d'application du taux réduit de CSG sur les pensions de retraite sont modifiées à compter du 1er janvier 2015. Le bénéfice de ce taux ne sera plus réservé aux contribuables dont l'impôt est inférieur au seuil de mise en recouvrement, mais à ceux dont le revenu fiscal de référence est compris entre certaines limités.

Plus-values, les ventes de terrains moins taxées

La fiscalité des plus-values réalisées en cas de vente de terrains à bâtir est alignée sur celle des autres plus-values immobilières, pour les cessions intervenues depuis septembre 2014. Par ailleurs, un abattement exceptionnel de 30 % s'applique sur la plus-value, en cas de vente d'un terrain à bâtir d'ici la fin de l'année.

Charges, ce que vous pouvez déduire de vos revenus

Pensions alimentaires, cotisations d'épargne retraite, frais d'accueil d'une personne âgée chez vous, CSG... Certaines dépenses ou charges payées en 2014 sont déductibles de votre revenu imposable. Elles vous procureront une économie d’impôt proportionnelle à votre taux d’imposition.

Réduction d'impôt, Duflot devient Pinel

Pour redonner de l'attrait à l'investissement locatif, le dispositif Duflot est assoupli. Pour les opérations réalisées depuis septembre 2014. il est possible de s'engager à louer pendant 6 ans, et jusqu'à 12 ans, au lieu de 9 ans. La réduction d'impôt peut désormais atteindre 21 %, contre 18 % en Duflot. Enfin, il est possible de louer à ses proches.

Réduction d'impôt, le crédit d'impôt transition énergétique

Le crédit d'impôt accordé aux contribuables qui réalisent certains travaux d'économie d'énergie dans leur logement est réformé, pour les dépenses engagées depuis septembre 2014. Ses conditions d'obtention sont assouplies, de nouveaux équipements sont éligibles à la mesure, et son taux est majoré à 30 %.

Etudiants, apprentis, comment êtes-vous imposés ?

En tant que majeur, vous formez votre propre foyer. Certains de vos revenus bénéficient d'une exonération d'impôt. En tant qu'étudiant, vous pouvez aussi demander le rattachement au foyer de vos parents, si vous avez moins de 25 ans. Le meilleur choix pour payer moins d'impôts dépend de plusieurs paramètres.