Les réductions d'impôt, comme les crédits d'impôt, s'imputent sur le montant de vos impôts. Principale différence, les seconds vous sont remboursés lorsqu'ils dépassent vos impôts, alors que l'excédent de vos réductions d'impôt est perdu.

Attention au plafonnement des niches fiscales !

Certains avantages sont soumis au plafonnement global des niches fiscales, mécanisme qui permet de limiter le montant des avantages que vous pouvez déduire chaque année de vos impôts. Pour vos dépenses de 2016, le plafond reste fixé à 10 000 € pour tous (sauf exception).

Les réductions pour dépenses personnelles

Frais de garde de vos enfants à charge, emploi d'un salarié à domicile, versement d'une prestation compensatoire, séjour en établissement spécialisé, don à une oeuvre d'intérêt général... L'Etat vous aide à supporter certaines dépenses familiales et vous encouragent à soutenir certaines causes !

Les réductions pour frais d'études et d'emploi

Vos enfants scolarisés à charge vous donnent droit à une réduction d'impôt. Ceux qui forment leur propre foyer peuvent prétendre à un avantage pour leurs prêts étudiants. Vos cotisations syndicales peuvent aussi diminuer vos impôts, de même que l'adhésion à un centre de gestion agréé.

Les réductions pour investissement immobilier

Plusieurs dispositifs encouragent les particuliers à investir dans l'immobilier locatif. Dernier en date, le Pinel remplace le Duflot depuis septembre 2014. Il vous permet d'obtenir une réduction d'impôt étalée sur 6 à 12 ans. Ceux qui ont acheté leur logement à crédit avant 2011 peuvent aussi réduire leurs impôts.

Les réductions pour travaux

Le crédit d'impôt "transition énergétique" accordé pour certaines dépenses de l'habitation principale va être reconduit en 2017. Le crédit d'impôt "aide à la personne", lui, s'arrête fin 2016. Par ailleurs, la réhabilitation d'un logement situé en résidence de tourisme entre 2017 et 2019 ouvrira droit à un nouvel avantage.

Les réductions pour placements à risque

Souscrire au capital d'une petite entreprise ou en racheter une à crédit, investir dans un fonds de financement des entreprises innovantes ou de proximité... Certains placements risqués ou à destination du monde des entreprises vous permettent de réduire vos impôts, en contrepartie du respect d'engagements précis.