Successeur du crédit d'impôt développement durable (CIDD), le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) permet aux particuliers qui font réaliser certains travaux de rénovation dans leur logement de bénéficier d'un crédit d'impôt.

Egal à 30% des dépenses payées dans l'année, retenues dans la limite d'un plafond variable selon la composition du foyer, l'avantage a été prorogé une première fois à la fin de l'année 2015, pour les travaux réalisés jusqu'au 31 décembre 2016.

Le 1er juillet dernier, Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement de l’Énergie et de la Mer et Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable ont annoncé de nouvelles mesures pour construire davantage de bâtiments à faible consommation d'énergie et pour accélérer la rénovation énergétique des bâtiments anciens. L'une d'elles est la reconduction du CITE pour les dépenses payées en 2017.

Il vous reste donc un an et demi pour rénover votre résidence principale tout en réduisant votre facture fiscale. Le cas échéant, vous pouvez même financer les travaux au moyen d'un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), la ministre de l'Environnement ayant annoncé en mars dernier que tous les contribuables, quel que soit leur niveau de ressources, peuvent désormais cumuler éco-PTZ et CITE.