L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Frais réels : le nouveau barème kilométrique pour 2017

Le barème kilométrique 2017, publié par l'administration fiscale, vous permet de calculer vos frais de déplacement à titre professionnel supportés en 2016. Destiné aux salariés ayant opté pour la déduction de leurs frais réels, il demeure inchangé depuis 3 ans.

Nouveau :
le barème kilométrique 2019

Que vous soyez propriétaire ou locataire du véhicule que vous utilisez pour vous rendre au travail ou même que vous l'empruntiez à un membre de votre foyer fiscal, vous pouvez déduire vos frais de déplacements professionnels à l'aide du barème kilométrique. 

Edité chaque année par l'administration fiscale, celui-ci permet aux salariés ayant opté pour la déduction des frais réels et aux professions libérales relevant de la déclaration contrôlée, d'estimer facilement le coût d'utilisation de leur véhicule dans le cadre de leur travail. Ce barème n'a pas été actualisé depuis 3 ans.

Le barème kilométrique 2017 pour les voitures

Il vous servira à déterminer le coût de vos déplacements domicile-travail supportés en 2016 et venant en déduction de vos revenus de la même année. Il tient compte à la fois de la puissance fiscale du véhicule, plafonnée à 7 CV, et du nombre de kilomètres parcourus à titre professionnel. Sauf cas particuliers, la distance maximum que vous pouvez déclarer pour votre trajet domicile-travail est fixée à 40 km, soit 80 km aller-retour.

 Le barème kilométrique en vigueur en 2017 et applicable aux revenus 2016 a fait l'objet d'une publication au Bulletin officiel des Finances publiques-Impôts en date du 24 février 2017.

Puissance fiscaleJusqu'à 5000 kmDe 5001 à 20000 kmAu-delà de 20000 km
3 CV et moinsd x 0.410(d x 0.245) + 824d x 0.286
4 CVd x 0.493(d x 0.277) + 1082d x 0.332
5 CVd x 0.543(d x 0.305) + 1188d x 0.364
6 CVd x 0.568(d x 0.32) + 1244d x 0.382
7 CV et plusd x 0.595(d x 0.337) + 1288d x 0.401

d = distance parcourue à titre professionnel en 2016

Exemple : vous avez parcouru 12 000 km à titre professionnel en 2016 avec un véhicule de 5 CV, vous pouvez dès lors déduire 4848 €, ce qui correspond au calcul suivant : (12000 x 0,305) + 1188.

Quelles dépenses sont couvertes par le barème kilométrique ?

Ce barème tient compte des frais habituellement supportés pour l'utilisation d'une voiture : carburant, réparations et entretien, assurance, pneumatiques, dépréciation du véhicule…. En revanche il n'inclut pas les frais de stationnement, de péage autoroutier et d'intérêts liés à l'achat du véhicule à crédit. Si vous avez engagé ce type de frais, vous pouvez les rajouter, en tenant compte de leur valeur réelle rapportée à la part d'usage professionnel du véhicule.

Pensez-y !

Repas, locaux, matériels professionnels, formations… Il existe bien d'autres dépenses engagées pour raisons professionnelles que vous pouvez déduire de vos revenus.

Les frais professionnels déductibles

L'option pour la déduction des frais réels

Le barème kilométrique 2017 pour les 2 roues

Les 2 roues disposent de leur propre barème kilométrique divisé en deux en fonction de la cylindrée.

Vélomoteurs, cyclomoteurs (jusqu'à 50 cm3)

Jusqu'à 2000 kmDe 2001 à 5000 kmAu-delà de 5000 km
d x 0.269(d x 0.063) + 412d x 0.146

Scooters, motocyclettes (au-delà de 50 cm3)

Puissance fiscaleJusqu'à 3000 kmDe 3001 à 6000 kmAu-delà de 6000 km
1 ou 2 CVd x 0.338(d x 0.084) + 760d x 0.211
3,4 ou 5 CVd x 0.400(d x 0.07) + 989d x 0.235
Plus de 5 CVd x 0.518(d x 0.067) + 1351d x 0.292

d = distance parcourue à titre professionnel en 2016

Comme pour le barème auto, celui des 2 roues tient compte des dépenses courantes. Vous pouvez là aussi déduire en complément les frais de stationnement, de péage ou d'intérêts de crédit, s'il y a lieu, et au prorata de l'utilisation professionnelle de votre 2 roues.

Avez-vous intérêt de passer aux frais réels ? Dispofi vous aide à faire le bon choix grâce à son module spécifique pour comparer la déduction forfaitaire de 10% à celle des frais réels

Zoom sur

Les barèmes "carburant" une nouvelle fois en baisse

Les barèmes d'évaluation des frais de carburant exposés en 2016 à titre professionnel reculent pour la troisième année consécutive.

Les salariés qui renoncent à se servir des barèmes kilométriques et qui préfèrent déduire leurs frais de déplacement professionnel à leur valeur réelle et justifiée peuvent néanmoins utiliser les barèmes "carburant" pour valoriser leurs frais correspondants. 

Ces barèmes sont aussi utilisables non seulement par les commerçants et les agriculteurs indépendants (sous conditions), mais aussi par les professions libérales pour les véhicules pris en location.

Il en existe un pour les voitures et un second pour les deux-roues.  Ces barèmes tiennent compte à la fois de la puissance du véhicule et du type de carburant utilisé. Ceux applicables pour le calcul des impôts 2017 sur vos revenus 2016 sont en baisse pour le troisième année consécutive.

Consultez le barème carburant 2017