L'utilisation des barèmes kilométriques évite d'avoir à calculer toutes les dépenses (carburant, entretien, assurance, parking...) supportées dans l'année. Désormais, ils ne sont plus réservés aux contribuables qui sont propriétaires du véhicule utilisé à titre professionnel. Ceux qui empruntent la voiture d'un tiers ou qui la louent peuvent également y recourir...

Le barème kilométrique 2016

Les barèmes d'évaluation des frais de voitures et de motos exposés à titre professionnel en 2015 viennent d'être fixés par arrêté. Ils sont strictement identiques à ceux de l'année dernière, compte tenu de l'absence d'inflation et de la chute des prix des carburants.

Le barème kilométrique 2015

Le barème kilométrique 2015Le barème d'évaluation des frais kilométriques utilisable par les salariés qui optent pour la déduction des frais réels est revalorisé de 0,5% par rapport au barème kilométrique de 2014.

Le barème kilométrique 2014

Après deux années de gel, le barème d'évaluation des frais professionnels de véhicule devrait être légèrement revalorisé en 2014. Mais le barème "voiture" devrait rester plafonné à 7CV, comme en 2013, alors qu'il était précédemment progressif jusqu'à 13 CV.

Le barème kilométrique 2013

Pour la deuxième année consécutive, le barème kilométrique est gelé en 2013. Il reste donc au niveau du barème kilométrique 2011. De plus, il n'est plus progressif pour les véhicules au-delà de 7CV, ce qui va pénaliser les propriétaires de grosses cylindrées.

Le barème kilométrique 2012

Parallèlement au gel du barème de l'impôt, les pouvoirs publics ont décidé de ne pas revaloriser le barème kilométrique. Ce dernier reste  identique à celui applicable en 2011 (imposition des revenus 2010), malgré la hausse importante des prix des carburants depuis un an.

Le barème kilométrique 2011

Alors que le barème kilométrique 2011 avait d'abord été revalorisé dans les mêmes proportions que le barème de l'impôt, les pouvoirs publics ont finalement décidé à la dernière minute de porter cette revalorisation à 4,6%, pour tenir compte de l'évolution des prix des carburants.

Le barème kilométrique 2010

Le barème d'évaluation des frais professionnels de véhicule utilisé par les salariés reste inchangé par rapport à celui de 2009. Il n'est pas revalorisé, contrairement à ce qui est l'usage chaque année. Cette non-revalorisation est désavantageuse pour les salariés qui optent pour la déduction des frais réels.