L'utilisation des barèmes kilométriques évite d'avoir à calculer toutes les dépenses (carburant, entretien, assurance, parking...) supportées dans l'année. Désormais, ils ne sont plus réservés aux contribuables qui sont propriétaires du véhicule utilisé à titre professionnel. Ceux qui empruntent la voiture d'un tiers ou qui la louent peuvent également y recourir...