L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Contrôlez votre avis d'imposition 2015

Disponible en ligne depuis fin juillet, les avis d'impôts 2015 seront envoyés au domicile des contribuables à partir du 7 août, et jusqu'au 7 septembre, sauf à ceux qui ont renoncé au format "papier". Vous avez intérêt à le contrôler pour vérifier que le fisc ne s'est pas trompé.

Les avis d'impôt 2015 en ligne dès le 22 juillet

Le paiement du solde de vos impôts

Adresser une réclamation au fisc


Les éléments déclarés

L'avis d'imposition reprend les éléments déclarés sur votre dernière déclaration de revenus. Il tient compte de votre situation de famille et des personnes à votre charge. Il tient aussi compte de votre situation personnelle lorsque celle-ci permet de majorer votre quotient familial : invalide, ancien combattant, parent isolé...

Vérifiez que ces éléments ont bien été pris en compte et que le fisc vous a accordé le nombre de parts de quotient familial correspondant. Par exemple, si vous êtes marié avec deux enfants mineurs à charge, vous avez droit à 3 parts. Si un de vos enfants est titulaire de la carte d'invalidité, vous avez droit à 3,5 parts. Il est essentiel de contrôler ce point car il influence le montant de votre impôt.

Assurez-vous aussi que les revenus et charges mentionnés sur votre avis correspondent à ceux déclarés. Certains revenus sont préremplis sur votre déclaration, mais le montant inscrit n'est pas toujours celui que vous devez déclarer : vous pouvez bénéficier d'une exonération, le fisc a pu se tromper lors du remplissage de votre déclaration, etc. Si vous constatez une erreur sur votre avis, il est toujours temps d'agir pour la faire corriger, dans le cadre d'une réclamation.

A vérifier aussi, les avantages tels qu'une réduction d'impôt ou la prime pour l'emploi (PPE) par exemple. C'est à partir des éléments inscrits sur votre déclaration que le fisc les calcule. Vous devez contrôler qu'il a tenu compte de toutes vos dépenses défiscalisantes, à hauteur des plafonds admis, ou que votre PPE est bien majorée en fonction des personnes à votre charge...

Le montant de votre impôt

Titre officiel permettant de vous réclamer le paiement de votre impôt, l'avis d'imposition vous indique le montant à régler. Il s'agit de l'impôt calculé d'après le barème progressif, auquel sont ajoutées, le cas échéant, vos impositions forfaitaires (sur certains revenus financiers, notamment). Rappelons que le barème fiscal 2015 a été simplifié, la tranche à 5,5% ayant été supprimée.

Depuis 2013, un seul avis est édité pour l'impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux. Avant, vous receviez dans un premier temps (en août) votre avis d'impôt puis, dans un second temps (en octobre), votre avis concernant les prélèvements sociaux sur vos revenus du patrimoine (revenus fonciers, produits financiers...). Désormais, ces prélèvements ne font plus l'objet d’un avis spécifique mais sont intégrés sur un avis commun avec l'impôt sur le revenu. Cet avis unique vous présente le total du montant à payer, le détail et le calcul des deux impositions étant clairement indiqués.

L'avis d'imposition indique également votre taux moyen d'imposition, par comparaison entre vos revenus imposables et le montant d'impôts réclamé. Vous savez ainsi quelle proportion représente vos impôts dans vos revenus nets !

En revanche, le fisc ne vous indique pas votre taux marginal d'imposition, c'est-à-dire la tranche la plus haute du barème fiscal qui vous est applicable. Pour la connaître, il suffit de diviser votre revenu imposable par votre nombre de parts, puis d'appliquer au résultat obtenu le barème fiscal. Mais attention, le calcul est plus complexe si vous êtes concerné par le plafonnement du quotient familial !

Votre revenu fiscal de référence

Un autre élément essentiel figure sur l'avis d'imposition : votre revenu fiscal de référence. Il est calculé par le fisc, à partir du montant net de vos revenus et plus-values. Ce montant est majoré des cotisations d'épargne-retraitedéduites sur votre déclaration, de certains revenus exonérés ou soumis à un prélèvement libératoire et de certains abattements.

Le revenu fiscal de référence sert de référence pour l'accès à certains dispositifs sociaux (la bourse des collèges) et fiscaux (la prime pour l'emploi, certaines exonérations ou réductions en matière d'impôts locaux).

Le solde restant à payer

Si vous avez payé des impôts en 2014, vous êtes soumis au système des tiers ou à la mensualisation cette année. Vous avez donc déjà payé une partie de vos impôts 2015, par anticipation. Votre avis d'imposition vous indique alors le solde d'impôt qu'il reste à payer, compte tenu des avances effectuées, ainsi que la ou les dates auxquelles ce solde doit être réglé.

Si vous avez des difficultés financières, vous pouvez obtenir un étalement du paiement en cas de baisse importante de revenus. Vous pouvez demander cet étalement avant même la réception de votre avis d'impôt "papier".

Un contrôle facilité...

Les éléments inscrits sur votre avis d'imposition doivent être contrôler car le fisc peut se tromper... Il peut oublier de vous appliquer un abattement, une déduction ou une réduction d'impôt, se tromper dans le calcul de votre quotient familial, etc.

Vérifier votre avis permet aussi de constater vos propres erreurs ou oublis. Vous avez pu oublier de déduire la pension alimentaire versée à votre fille étudiante, ou déclarer à tort le salaire exonérée d'impôt de votre fils. Autant d'erreurs que le fisc ne corrigera pas à votre place, mais que vous pouvez vous-même réparer, en utilisant le service de télécorrection des déclarations faites en ligne, ouvert depuis le 4 août 2015, ou en déposant une réclamation.

... avec Dispofi !

Notre simulateur d'impôt vous permet de contrôler simplement le montant de vos impôts et  de votre prime pour l'emploi 2015 !

Des aides contextuelles vous guident pour ne rien oublier et optimiser votre facture fiscale. Des conseils vous permettent de faire les bons choix, en toute légalité. Vérifiez sans attendre votre dernier avis d'imposition...