L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Impôts 2021 : Les solutions pour réduire la facture

réductions d'impôt 2020

Certaines réductions d'impôt et certains crédits d'impôt sont aménagés pour les dépenses payées en 2020. De nouveaux avantages fiscaux sont aussi créés.

Majoration de la réduction d'impôt pour don

Le plafond des dons consentis aux organismes d'intérêt général qui viennent en aide aux personnes en difficulté est majoré pour vos versements de 2020. Il grimpe à 1 000 €, contre 546 € en 2019. Autrement dit, ces dons vous ouvriront droit à une réduction d'impôt de 75% de leur montant, retenu dans la limite de 1 000 €. Si vous avez versé plus, l'excédent vous ouvrira droit à une réduction d'impôt de 66% de son montant, retenu dans la limite de 20 % de votre revenu imposable de 2020, comme vos dons consentis à d'autres organismes d'intérêt général.

Autre nouveauté, les dons consentis en 2020 au profit d'organismes qui viennent en aide aux personnes victimes de violence domestique sont aussi éligibles à la réduction d'impôt de 75%. Mais attention, le plafond de 1 000 € est commun aux dons faits aux organismes d'aide aux personnes en difficulté et aux organismes d'aide aux victimes de violence domestique.

Majoration de la réduction d'impôt PME

Le taux de la réduction d'impôt pour investissement dans les PME est boosté pour les versements faits entre le 10 août et le 31 décembre 2020. Il grimpe à 25%, contre 18% pour les versements faits entre le 1er janvier et le 9 août 2020. La même majoration s'applique pour la réduction d'impôt pour souscription de parts de FCPI ou de FIP.

En sens inverse, le taux de la réduction d'impôt pour souscription de FIP Corse ou de FIP outre-mer, fixé à 38% pour les versements faits jusqu'au 9 août 2020, est réduit à 30% pour les versements faits à compter du 10 août 2020. Par ailleurs, pour le calcul de la réduction liée aux souscriptions de parts de FCPI et de FIP réalisées à compter du 10 août 2020, vos versements ne sont plus éligibles à la réduction d'impôt en totalité mais uniquement à hauteur du quota d'investissement dans des PME que le fonds s'engage à atteindre.

Bon à savoir : Les investissements dans une société foncière solidaire réalisés en 2020 ouvrent droit à une réduction d’impôt de 25% de leur montant, retenu dans la limite de 50 000 € pour les célibataires et de 100 000 € pour les couples. La fraction des investissements qui dépasse cette limite ouvrira droit à la réduction d'impôt dans les mêmes conditions au titre des quatre prochaines années.

Création d'un crédit d'impôt pour abonnement à la presse

Un crédit d'impôt vous sera accordé si vous souscrivez, d'ici le 31 décembre 2022, un premier abonnement d'une durée minimale de douze mois à un journal, une publication ou un service de presse en ligne d'information politique et générale. Son montant sera égal à 30% du prix de l'abonnement. Vous ne pourrez toutefois en bénéficier qu'une seule fois pour l'ensemble de votre foyer fiscal.

Par ailleurs, si vous investissez dans une entreprise de presse en 2021, la réduction d'impôt qui vous sera accordée sera bonifiée. Vos versements seront pris en compte à hauteur de 10 000 € si vous êtes célibataire et de 20 000 € si vous êtes mariés ou pacsés, soit le double du plafond applicable pour les versements effectués en 2020. Le taux de la réduction, lui, restera inchangé, à 30%, voire 50% si vous investissez dans une entreprise solidaire de presse d'information.

Bon à savoir : La réduction d'impôt Pinel en faveur de l'investissement locatif devait prendre fin en 2021. Mais la loi de finances pour 2021 la proroge jusque fin 2024. Toutefois, pour les investissements réalisés en 2023, son taux sera réduit à 10,5% sur six ans, 15% sur neuf ans et 17,5% sur douze ans, et pour ceux réalisés en 2024, il sera réduit à 9%, 12% et 14%. Pour les investissements réalisés en 2021 ou 2022, il restera fixé à 12%, 18% ou 21% (taux en vigueur pour les investissements réalisés en métropole).

Zoom sur

L'imputation de vos réductions d'impôt de 2020

Les réductions et crédits d'impôt liés à vos dépenses de 2020 seront déduits par le fisc de l'impôt calculé sur vos revenus de 2020 et déclarés au printemps 2021. Si vos réductions d'impôt dépassent votre impôt brut, l'excédent ne vous sera pas restitué.. En revanche, si vos crédits d'impôt dépassent votre impôt brut (éventuellement diminué de vos réductions d'impôt), l'excédent vous sera restitué fin juillet 2021. Si le fisc vous verse un acompte de réductions d'impôt en janvier 2021, son montant sera ajouté à votre impôt et vos réductions et crédits d'impôt de 2020 seront déduits du résultat obtenu.