L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Dons aux cultes : la réduction d'impôt est majorée

Réduction don culte

Le taux de la réduction d'impôt pour don aux associations cultuelles est majoré. Pour les versements effectués entre le 2 juin 2021 et le 31 décembre 2022, il passe de 66 % à 75 %.

Un avantage à géométrie variable

Lorsque vous faites un don à un organisme d'intérêt général ou reconnu d'utilité publique, vous avez droit à une réduction d'impôt, imputable sur votre impôt sur le revenu. En cas de versements au profit d'un organisme sans but lucratif qui vient en aide aux personnes en difficulté (fourniture gratuite de nourriture, de soins et aide au logement) ou qui assiste les personnes victimes de violences domestiques (accompagnement, relogement), la réduction d'impôt est égale à 75% de vos dons annuels, retenus dans la limite de 1 000 €. Soit une réduction d'impôt maximale de 750 €.

Au-delà de 1 000 € et pour vos dons consentis au profit d'autres organismes d'intérêt général, vous avez droit à une réduction d'impôt égale à 66% de vos dons annuels, retenus dans la limite de 20% de vos revenus imposables. Et si vos dons dépassent cette limite, l'excédent est reportable pendant cinq ans et vous ouvre droit à une réduction d'impôt dans les mêmes conditions.

Un bonus supplémentaire pour soutenir les cultes

En principe, les dons effectués au profit d'associations cultuelles et de bienfaisance ouvrent droit à la réduction d'impôt au taux de 66%. Par exception, ceux consentis entre le 2 juin 2021 et le 31 décembre 2021 vous donnent droit à une réduction au taux majoré de 75%, dans la limite de 554 € de versements. Soit une réduction d'impôt maximale de 416 €. Ceux qui dépassent cette limite et ceux faits avant le 2 juin 2021, nen revanche, reste éligibles à la réduction de 66 %.

Bon à savoir : Les dons aux cultes effectués en 2022 vous ouvriront aussi droit à la réduction au taux de 75% dans la limite de 562 € de versements, et au taux 66% pour les versements excédentaires (dans la limite de 20% de vos revenus imposables).

Un effet limité sur vos impôts

Cette majoration de taux permet d'obtenir une baisse d'impôt supplémentaire de 50 € au maximum. Par exemple, si vous avez donné 2 000 € aux cultes en septembre 2021, vous avez droit cette année à une réduction d'impôt de 1 370 €, soit [(554 € x 75%) + (1 446 € x 66%)]. En temps normal, vous auriez droit à une réduction d'impôt de 1 320 € (2 000 € x 66%).

Zoom sur

Le remboursement de la réduction d'impôt pour don

La réduction d'impôt attachée à vos dons aux oeuvres faits en 2021 sera déduite par le fisc cet été de l'impôt calculé sur vos revenus de 2021, après imputation des prélèvements à la source payés sur ces revenus. Si votre réduction est supérieure à l'impôt brut de votre foyer, l'excédent ne vous sera pas remboursé. Il sera définitivement perdu.

Si vous avez également fait des dons en 2020, le fisc vous a versé une avance de 60 % de la réduction d'impôt correspondante en janvier 2022. Dans ce cas, cette avance sera ajoutée à l'impôt calculé sur vos revenus de 2021 avant déduction de votre réduction d'impôt de 2021.

Vos dons de 2021 serviront également de base au calcul de l'avance de 60 % à vous verser en janvier 2023. Si vous donnez moins en 2022, vous pourrez demander au fisc de réduire le montant de l'avance à recevoir en janvier 2023, ou de la supprimer, en vous connectant à votre espace particulier sur le site des impôts. Cela vous évitera de devoir rembourser fin 2023 tout ou partie de l'avance reçue en trop en janvier.