L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Impôts 2014, les chiffres clés

Indexation du barème de l'impôt de 0,8 %, revalorisation de la décote de 6 %, baisse du quotient familial à 1 500 €, suppression des prélèvements libératoires de 21 et 24 %, abattement exceptionnel de 25 % sur les plus-values immobilières... Tous les chiffres qui changent pour le calcul de vos impôts 2014 !

Impôts 2014, ce qui vous attend

Anticipez vos impôts 2014


Barème de l'impôt : + 0,8 %

Après deux années de gel, les limites de revenus des différentes tranches du barème progressif de l'impôt sont de nouveau revalorisées pour l'imposition des revenus de 2013, dans les mêmes limites que l'inflation constatée pour 2013, soit de 0,8 %. Ce dégel ne compensera pas les hausses d'impôt subies depuis deux ans du fait du gel.

La revalorisation du barème de l'impôt 2014

Décote : + 5,8 %

La décote d'impôt sur le revenu dont profitent les contribuables les plus modestes est revalorisée de 5 % cette année, en plus de son indexation sur l'inflation. Son montant est porté à 508 € pour l'imposition des revenus 2013. En bénéficieront les contribuables dont l'impôt ne dépasse pas 1 016 € cette année.

La revalorisation de la décote 2014

Mutuelles : 90 à 150 € d'impôts en plus

L'exonération d'impôt attachée à la part des cotisations versées à une mutuelle d'entreprise prise en charge par l'employeur est supprimée rétroactivement à compter du 1er janvier 2013. Des millions de salariés sont concernés. Il en résultera un supplément d'impôt à payer cette année de 90 à 150 € en moyenne pour chacun.

La pétition contre l'impôt sur les mutuelles santé

Heures supplémentaires : 100 % imposables

En août 2012, l'exonération d'impôt attachée à la rémunération des heures supplémentaires a été supprimée. 9 millions de salariés on ainsi vu leurs impôts augmenter en 2013 par rapport à 2012. La hausse sera plus sensible cette année car toutes leurs heures supplémentaires faites en 2013 sont fiscalisées.

L'imposition "à plein" des heures supplémentaires

Quotient familial : baisse de 25 %

L'économie d'impôt que procurent les demi-parts additionnelles de quotient familial pour charges de famille est une nouvelle fois réduite cette année. Elle est plafonnée à 1 500 €, contre 2 000 € l'année dernière et 2 332 € il y a deux ans. Seules les familles aisées sont concernées par cette mesure.

La baisse du plafonnement du quotient familial

Placements : fin du forfait de 21 ou 24 %

Le prélèvement libératoire applicable sur les revenus de placements, égal à 21 % sur le dividendes et à 24 % sur les intérêts, est supprimé depuis le 1er janvier 2013. Les revenus de cette nature perçus l'an passé vont être soumis obligatoirement au barème progressif de l'impôt cette année.

La suppression du prélèvement libératoire

Plus-values : fin du forfait de 19 ou 24 %

Le prélèvement obligatoire applicable sur les plus-values mobilières, égal à 24 % pour l'ensemble des contribuables et à 19 % pour certains dirigeants d'entreprise, est supprimé depuis le 1er janvier 2013. Ces gains vont être soumis au barème progressif de l'impôt cette année, sous déduction d'un abattement pour durée de détention.

La suppression du prélèvement forfaitaire obligatoire

Immobilier : abattement de 25 %

Le régime fiscal des plus-values immobilières est réformé pour les ventes intervenues depuis septembre 2013. Le délai de détention requis pour être exonéré d'impôt passe à 22 ans, contre 30 ans précédemment. De plus, Les plus-values réalisées d'ici août 2014 bénéficient d'un abattement exceptionnel de 25 % avant imposition.

L'abattement de 25 % sur les plus-values immobilières

Niches fiscales : 10 000 €

Le mécanisme de plafonnement global des avantages fiscaux applicable en matière d'impôt sur le revenu, créé pour éviter que les contribuables les plus fortunés jouent la défiscalisation à outrance, est une nouvelle fois réduit pour les dépenses payées en 2013. Le plafond est désormais fixé à 10 000 € pour tous.

La nouvelle baisse du plafond des niches fiscales

Calculez vos impôts 2014

Paierez-vous plus d'impôts cette année qu'en 2013 ? Allez-vous profiter de la revalorisation de la décote ou être imposé sur votre mutuelle ? La réforme de la fiscalité des revenus de placements vous avantage-t-elle ? La baisse du quotient familial vous concerne-t-elle ?...

Je calcule mon impôt sur le revenu pour 2014