Vous payerez l'impôt et les prélèvements sociaux à la source sur vos loyers à partir du 1er janvier 2019. Le fisc prélèvera un acompte d'impôt et un acompte de prélèvements sociaux chaque mois ou chaque trimestre sur votre compte bancaire.

PROBLÈME : Le fisc ne connaissant pas vos loyers de l'année en cours, les acomptes seront calculés sur la base de vos derniers loyers déclarés. Les acomptes payés en 2019 ne seront pas calculés sur vos loyers perçus en 2019 mais sur ceux de 2017 et 2018 !

RÉSULTAT : Si vos loyers baissent en 2019, vos acomptes ne baisseront pas immédiatement. De même, si vos loyers augmentent, vos acomptes n'augmenteront pas immédiatement. La promesse de l'Etat d'adapter vos impôts à vos revenus en temps réel ne sera pas tenue !