L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Impôts 2021 : la décote est étendue et modifiée

Décote impôt

La décote d'impôt sur le revenu accordée aux ménages faiblement imposés est étendu à davantage de contribuables pour l'imposition des revenus de 2020. Son mode de calcul est aussi modifié.

Les contribuables éligibles à la décote

En 2021, le fisc appliquera une décote sur l'impôt calculé sur vos revenus de 2020 si son montant brut, c'est-à-dire avant déduction de vos réductions d'impôt et de vos crédits d'impôt, est inférieur à 1 720 € (vous êtes célibataire, divorcé, séparé ou veuf) ou à 2 847 € (vous êtes mariés ou pacsés soumis à une imposition commune).

Pour mémoire, en 2020, vous avez bénéficié de la décote si votre impôt brut calculé sur vos revenus de 2019 était inférieur à 1 611 € (personnes seules) ou à 2 653 € (couples).

Bon à savoir : La décote est destinée à alléger la charge d'impôt des contribuables titulaires de revenus modestes. Elle permet d'atténuer les effets de l'entrée dans le barème progressif de l'impôt. Elle est calculée et déduite directement par le fisc, sans intervention de votre part.

Le calcul de la décote

Le mode de calcul de la décote est également modifié. Pour l'impôt dû sur vos revenus de 2020, elle sera égale à la différence entre 779 € (vous êtes célibataire, divorcé, séparé ou veuf) ou 1 289 € (vous êtes mariés ou pacsés soumis à une imposition commune) et 45,25% de votre impôt brut. Par exemple, si vous êtes célibataire et si votre impôt brut s'élève à 1 400 €, vous aurez droit à une décote égale à 146 € en 2021, soit [779 € - (1 400 € x 45,25%)]. Votre impôt brut sera donc finalement égal à 1 254 €, soit (1 400 € - 146 €).

Pour mémoire, en 2020, la décote était égale à la différence entre 1 208 € (personnes seules) ou 1 990 € (couples) et 75% de votre impôt brut. Par exemple, si vous êtes célibataire et si votre impôt brut s'élevait à 1 400 €, vous avez eu droit à une décote égale à 158 € en 2020, soit [1 208 € - (1 400 € x 75%)]. Votre impôt brut s'est donc finalement élevé à 1 242 €, soit (1 400 € - 158 €).

A noter : Bien que le nouveau mode de calcul de la décote soit moins intéressant que l'ancien pour de nombreux contribuables, tous ceux qui y ont droit paieront moins d'impôt en 2021 (sur leurs revenus de 2020) qu'en 2020 (sur leurs revenus de 2019), car ils vont bénéficier de l'abaissement du taux d'imposition de la deuxième tranche du barème fiscal de 14% à 11%. Par exemple, si vous êtes célibataire et déclarez un revenu net imposable de 25 000 €, vous paierez 1 605 € d'impôt en 2021 (sur vos revenus de 2020) alors que vous avez payé 2 091 € d'impôt en 2020 (sur vos revenus de 2019). Les modifications du barème de l'impôt et de la décote vous permettront d'obtenir une baisse d'impôt de 486 € en 2021.

La suppression de la réfaction d'impôt de 20%

Entre 2016 et 2020, les contribuables dont le revenu fiscal de référence était inférieur à certains seuils (variables selon la composition de leur foyer) avaient droit à une réduction d'impôt plafonnée à 20% de leur impôt brut, déduite directement par le fisc de l'impôt à payer. Cette réduction d'impôt automatique est supprimée en 2021. Cette suppression est liée à l'abaissement du taux de la deuxième tranche du barème de l'impôt et à l'élargissement du périmètre de la décote, ces mesures ayant pour effet d'intégrer la réduction d'impôt de 20% dans le nouveau calcul de l'impôt.