L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Impôts 2023 : la décote sera revalorisée de 5,4 %

Décote impôt 2023

La décote d'impôt accordée aux ménages faiblement imposés va être revalorisée dans les mêmes proportions que le barème de l'impôt pour l'imposition des revenus de 2022. Plus de foyers modestes vont pouvoir en bénéficier, et certains vont devenir non imposables.

Plus de contribuables concernés en 2023

Le mécanisme de la décote a pour objet d'atténuer les effets de l'entrée dans le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Il consiste à accorder une baisse d'impôt aux contribuables dont l'impôt brut (avant prise en compte des réductions et crédits d'impôt) ne dépasse pas un plafond, afin de limiter leur charge fiscale.

Pour l'imposition des revenus de 2022, le plafond d'impôt brut à respecter pour bénéficier de la décote va être revalorisé de 5,4 %, comme le barème de l'impôt. Ainsi, vous y aurez droit si l'impôt brut calculé sur vos revenus de 2022 est inférieur à 1 840 € (vous êtes célibataire, divorcé, séparé ou veuf) ou à 3 045 € (vous êtes mariés ou pacsés soumis à une imposition commune), au lieu de 1 745 € ou 2 888 € pour l'imposition des revenus de 2021.

Plus de décote en 2023

Si votre impôt but respecte les limites précédentes, c'est le fisc qui calculera directement la décote à vous accorder, et qui la déduira des impôts à vous réclamer. Son montant sera plus généreux que celui dont vous avez bénéficié pour l'imposition de vos revenus de 2021. Il sera égal à la différence entre 833 € (vous êtes célibataire, divorcé, séparé ou veuf) ou 1 378 € (vous êtes mariés ou pacsés soumis à une imposition commune) et 45,25 % de votre impôt brut, contre respectivement 790 € et 1 307 € et 45,25 % de votre impôt brut pour l'imposition des revenus de 2021.

Par exemple, si vous êtes célibataire et avez 25 000 € de revenus imposables en 2022, votre impôt brut s'élèvera à 1 565 €. Vous aurez donc droit à une décote de 125 € [833 € - (1 565 € × 0,4525)], et vous ne devrez finalement payer que 1 440 € d'impôt l'an prochain (1 565 € - 125 €). Dans la même situation, votre impôt brut s'est élevé à 1 625 € sur vos revenus de 2021, vous avez bénéficié d'une décote de 55 € et avez réglé 1 570 € d'impôt. La revalorisation du barème de l'impôt et de la décote vont donc vous permettre d'obtenir une baisse d'impôt de 130 €. Soit 9 % de baisse.

Si vous êtes marié et avez 44 000 € de revenus imposables en 2022, votre impôt brut sera égal à 2 469 €, vous aurez droit à une décote de 261 € [1 378 € - (2 469 € × 0,4525)], et vous ne payerez que 2 208 € d'impôt l'an prochain (2 469 € - 261 €). Dans la même situation, votre impôt brut s'est élevé à 2 591 € sur vos revenus de 2021, vous avez bénéficié d'une décote de 135 € et avez réglé 2 456 € d'impôt. La revalorisation du barème de l'impôt et de la décote vont donc vous permettre d'obtenir une baisse d'impôt de 248 €. Soit 10 % de baisse.

Bon à savoir : Certains contribuables non éligibles à la décote pour l'imposition de leurs revenus de 2021 vont le devenir pour l'imposition de leurs revenus de 2022. Certains contribuables faiblement imposés sur leurs revenus de 2021 vont aussi devenir non imposables sur leurs revenus de 2022.