L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Célibataire cadre : + 12% d'impôt en deux ans

Un cadre célibataire rémunéré 3 500 € nets par mois et ayant bénéficié d'une augmentation de salaire de 3% en 2011 et en 2012 a vu ses impôts augmenter de 11,95% en deux ans. Au total, l'Etat l'aura privé de plus d'un quart de son augmentation de salaire. En cause, le gel du barème progressif de l'impôt.

 Des hausses d'impôts pour tous depuis 2 ans

 Impôts 2013, 10 hausses à la loupe


Une hausse d'impôts 6 fois supérieure à la "normale"

Depuis deux ans, vous bénéficiez d'une augmentation de 3% par an. Vous perceviez 3500 € nets par mois en 2011, 3605€ en 2011 et 3713€ en 2012. Il est logique vous ayez payé plus d'impôts en 2012 qu'en 2011, et que vous en payez plus cette année que l'an dernier.

Avec un barème de l'impôt indexée sur l'inflation (2,1 % en 2011 et 2% en 2012), vous auriez subi une hausse d'impôts de 0,9 % l'an dernier (sur vos revenus de 2011) et de 1 % cette année (sur vos revenus de 2012), dans la mesure où vous n'avez pas changé de tranche d'imposition (votre taux marginal d'imposition est de 30 %). Soit une hausse d'impôts de 1,9 % en deux ans.

Le gel du barème de l'impôt depuis deux ans conduit à imposer à plein vos augmentations de salaire successives. Vos impôts de 2013 vont augmenter de 5,72% par rapport à ceux de 2012, lesquels avaient déjà augmenté de 5,88% par rapport à ceux de 2011.

En deux ans, vos impôts auront augmenté de 11,95%. Une hausse plus de 6 fois supérieure à ce qu'elle aurait été avec un barème de l'impôt revalorisé !

L'impact du gel du barème sur vos impôts 2013

Un quart de votre augmentation parti en impôts supplémentaires

Compte tenu de votre augmentation annuelle de 3 %, vous avez perçu 1 260 € de salaire de plus en 2011 qu'en 2010 (43 260 € contre 42 000 €), et 1 296 € de plus en 2012 qu'en 2011 (44 556 € contre 43 260 €).

Compte tenu du gel du barème de l'impôt, vous avez payé 340 € d'impôts en plus en 2012 qu'en 2011 (6 114 € contre 5 774 €), et vous allez payer 350 € de plus en 2013 qu'en 2012 (6 464 € contre 6 114 €).

En deux ans, vous avez perçus 2 556 € de rémunération supplémentaire. Sur la même période, vous aurez payé 690 € d'impôts supplémentaires. Avec un barème de l'impôt revalorisé chaque année du montant de l'inflation, l'augmentation de vos impôts auraient été de 110 € seulement en deux ans.

Au total, 27 % de l'augmentation de salaire dont vous avez profité en 2011 et en 2012 sera parti en impôts supplémentaires, et vous n'en aurez conservé que 73 %.

Avec un barème revalorisé, moins de 5 % de cette augmentation aurait fini dans la poche de l'Etat, et vous en auriez conservé plus de 95 % !