Je calcule mon impôt sur les revenus 2020 et vérifie mon solde à payer ou récupérer

Le passage au prélèvement à la source a bouleversé la manière dont l'impôt est payé mais aussi la manière dont les crédits et réductions d'impôt sont remboursés aux contribuables. Avec l'ancien système, ils étaient déduits de l'impôt dû et payé l'année suivant l'encaissement des revenus et l'engagement des dépenses défiscalisantes.

Désormais, l'impôt est payé l'année même de la perception des revenus mais les avantages fiscaux restent remboursés l'année suivant l'engagement des dépenses. De fait, cette situation met les contribuables en état de faire une avance de trésorerie à l'Etat. Avance qui peut facilement atteindre plusieurs milliers d'euros !

Pour limiter l'impact de cette avance, le fisc a mis en place un système d'acompte de crédits et réductions d'impôt versé en janvier. De fait, les contribuables concernés peuvent récupérer 60 % de leurs avantages fiscaux dès le mois de janvier et le solde à l'été 2020. Mais cette solution ne convient pas à toutes les situations...

1. Pas de dépenses en 2018 ? Pas d'acompte en 2020 !

Pour bénéficier de l'acompte il faut avoir engagé des dépenses donnant droit à crédit ou réduction d'impôt en 2018 car c'est sur cette année que l'acompte de 60 % est calculé dans la mesure où à la date du versement, la situation fiscale du ménage pour 2019 n'est pas encore connue. Elle le sera après la déclaration de revenus remplie au printemps 2020. Pour cette raison, l'acompte est calculé sur les dépenses 2018 et le solde versé à l'été tient compte de la situation 2019 et du montant d'acompte déjà perçu.

Un exemple : une famille a un bébé en janvier 2019 et met en place en cours d'année une solution de garde qui lui donne droit à un crédit d'impôt. Dans les faits, le fisc doit lui rembourser 50 % de ses dépenses. Cette famille touchera la totalité de son crédit d'impôt en août 2020.

En revanche, ce couple touchera bien un acompte en janvier 2021, calculé sur ses dépenses 2019.

Pas d'acompte si pas de crédit d'impôt en 2018

2. Augmentation des dépenses en 2019 ? Acompte trop faible en 2020 !

Autre point faible du dispositif relevant de la même mécanique : si vos dépenses donnant droit à crédit ou réduction d'impôt ont augmenté en 2019 par rapport à l'année précédente, votre acompte sera nécessairement trop faible puisque calculé sur 2018. Vous n'aurez aucun moyen d'obtenir une augmentation de votre acompte (une demande de baisse d'acompte est en revanche possible depuis votre espace particulier impots.gouv.fr). De fait, vous devrez supporter tout le poids de la dépense supplémentaire jusqu'au mois d'août 2020.

Acompte trop faible en cas d'augmentation du crédit d'impôt en 2019

3. Pas d'acompte pour certains crédits et réductions d'impôt

L'acompte n'est pas proposé pour tous les crédits et réductions d'impôt mais seulement pour ceux qui présentent un caractère récurrent de la dépense : garde d'enfant, emploi à domicile, investissement locatif, cotisations syndicales, dons aux oeuvres, frais d'hébergement en Ehpad.

Par exemple, si vous avez droit à une réduction d'impôt de 25 % pour le versement d'une prestation compensatoire dans le cadre d'un divorce, vous n'aurez d'autres alternatives que d'attendre l'été 2020 pour toucher votre dû. En attendant vous aurez payé trop d'impôt à la source !

Pas d'acompte pour une réduction d'impôt sur une prestation compensatoire

Mais l'acompte fait aussi des heureux...

On y pense moins mais les foyers modestes non imposables et qui justifient d'un crédit d'impôt sont les grands gagnants de ce nouveau dispositif. D'un côté, ils ne sont pas impactés par le prélèvement à la source de l'impôt. De l'autre on leur rembourse 60 % de leur crédit d'impôt 8 mois plus tôt qu'avant.

Et vous, où en êtes-vous côté trésorerie ?L'outil de calcul d'impôt de Dispofi facilite le suivi de trésorerie des contribuables

Face à la complexité du prélèvement à la source, Dispofi a développé un outil de calcul d'impôt et d'aide à la déclaration qui offre solution complète pour calculer le montant de son impôt et de ses avantages fiscaux et anticiper le solde à régler ou à récupérer à l'été 2020. A chaque étape de la saisie, des informations et conseils permettent d'optimiser sa déclaration pour ne pas payer un euro de trop.

Je calcule mon impôt 2020 sur mes revenus 2019 et vérifie mon solde à payer ou récupérer